Louis-Nicolas Clérambault
1710

2. Fidèles échos de ces bois

  • Air + Récitatif · b minor · 4/4
  • C 3 Orphée
  • Tendre et piqué
  • Flûte allemande / Violon – or hautbois
  • Soprano
  • Basse continue

Historical French Text

Fidelles Echos de ces bois
Ceſsez de repondre a ma voix cessés
Rien ne peut soulager la douleur qui mopresse,
Je ne reverray plus l’objet de ma tendresse.

Fut-il jamais amant plus mal’heureux.
Fut-il jamais un destin plus barbare.
Le tendre amour nous unissoit tous deux.
La mort cruell nous separe.
Fidelles Echos etc.

Resources

Similar Texts (Beta)